Rétroviseur endommagé : le remplacement de votre pièce auto est-il obligatoire ?

Vous vous levez le matin et retrouvez votre voiture avec un ou les rétroviseurs cassés ? Pouvez-vous rouler avec votre voiture pour vous rendre au travail ou vaut-il mieux y renoncer et remplacer d’abord la pièce ?

Le rétroviseur : une pièce fragile de l’auto

Toutes les voitures et les véhicules motorisés en général sont équipées de rétroviseurs. La paire de rétroviseurs latéraux de la voiture sont les plus exposés et sont les plus susceptibles d’être endommagés. On peut se retrouver avec un rétroviseur cassé après une petite fausse manœuvre dans une petite ruelle étroite ou lors d’une entrée dans un portail partiellement ouvert. Un piéton ou un cycliste qui passe un peu trop près et voilà un rétroviseur cassé.

A découvrir également : Comment bien choisir sa première voiture ?

Souvent, les rétroviseurs de la voiture sont les victimes d’actes de vandalisme. Bien avant le pare-brise, c’est sur les rétroviseurs que l’on a envie de taper avec une batte. Un bon coup de savate ou coup de coude dans un élan de colère suffit à endommager le rétroviseur. En fonction du coup porté, le rétroviseur peut être partiellement ou totalement endommagé. La question est de savoir si la loi vous oblige à remplacer systématiquement cette pièce auto.

Rouler avec un rétroviseur cassé ou pas

Inutile de revenir sur le fait que le rétroviseur assure un rôle crucial dans l’utilisation d’une voiture. Sans cette pièce auto, vous ne pouvez pas voir ce qui se passe derrière vous. Pour faire des créneaux et pour vous garer, le rétroviseur est la pièce de la voiture qui vous permet de vous diriger. Si cette pièce auto n’est pas en place ou est endommagée, ces manœuvres ne seront tout simplement pas possibles. Autrement, vous allez vous tordre le cou à force de vous surveiller derrière vous.

A lire également : Signification du voyant défaillance électronique - Clio 3

Même si la loi ne vous y obligeait pas, il est tout simplement insensé de rouler avec un rétroviseur cassé. Pensez-vous peut-être que le rétroviseur du côté passager est moins indispensable que l’autre. Mais non, même si vous ne risquez aucun dépassement à droite, ce rétroviseur est essentiel que ce soit pour négocier des virages ou encore pour les déplacements sur l’autoroute. Mais que dit exactement la loi à propos de ces rétroviseurs ?

Selon le code de la route, ce sont les rétroviseurs de gauche et d’intérieur qui sont obligatoires sur une voiture. En ce qui concerne le rétroviseur de droite, les réglementations sont moins explicites. Pour un rétroviseur gauche cassé ou dont le miroir ne donne pas la visibilité requise, vous risquez d’être verbalisé par un agent de police. Puisqu’il est impensable de rouler sans rétroviseurs, quand ceux-ci sont endommagés, doit-on nécessairement les remplacer ?

Dans quel cas remplacer un rétroviseur cassé ?

On peut effectivement se demander pourquoi on devrait investir dans un nouveau rétroviseur si on peut régler le problème à coup d’adhésif. Effectivement, dès qu’un rétroviseur est endommagé, vous n’êtes pas toujours obligé de remplacer intégralement cette pièce auto. Par ailleurs, dans certains cas, vous n’êtes pas obligé de réparer le rétroviseur. Si le miroir de votre rétroviseur est fissuré, il n’y a pas de souci à se faire, une ou deux fissures ne requièrent pas un remplacement.

Néanmoins, si ou les fissures ont un impact sur la visibilité, il faut toujours opter pour la prudence et choisir le remplacement du miroir. Si le miroir est fissuré, la coque du rétroviseur n’est pas forcément touchée. Notez que même le miroir des rétroviseurs électriques peut être remplacé individuellement. Par contre, il est déconseillé d’y procéder vous-même pour éviter d’éventuels problèmes.

Vous pouvez commander la pièce adéquate en ligne et confier le remplacement à un professionnel. Quand le boîtier du rétroviseur est touché, dans ce cas, vous êtes dans l’obligation de remplacer l’intégralité du rétroviseur. En attendant que le remplacement soit effectué, vous pouvez effectivement opter pour la solution temporaire du ruban adhésif ou des colliers plastiques. Mais avec ce type de rafistolage, la voiture ne passera pas le contrôle technique.

Les conséquences en cas de non-remplacement d'un rétroviseur endommagé

Vous devez comprendre que les conséquences d'un rétroviseur endommagé peuvent être très graves. Un petit accident peut rapidement survenir lorsque vous êtes incapable de voir ce qui se passe autour de votre voiture. Dans certains pays, un contrôle technique doit être effectué tous les deux ans pour assurer la sécurité sur la route.

Si le rétroviseur ne fonctionne pas correctement ou s'il est cassé, il y a une probabilité élevée que votre véhicule ne passe pas le contrôle technique. Même si vous n'avez pas l'intention de vendre votre voiture dans l'immédiat, un certificat défavorable rendra difficile son utilisation normale et courante.

Ignorer un problème de rétroviseur peut entraîner des problèmes avec votre assurance automobile en cas d'accident. Effectivement, lorsqu'un accident survient à cause du mauvais état d'une pièce auto comme le rétroviseur défectueux alors qu'il était possible et facilement évitable de remplacer cette pièce endommagée au préalable, l'assurance pourrait refuser toute indemnisation sous prétexte que vous n'avez pas pris toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité routière.

Le remplacement du miroir ou du boîtier d'un rétroviseur reste donc indispensable au vu des risques encourus en cas de non-remplacement. Lorsque vous achetez une nouvelle pièce auto chez un revendeur agréé ou via Internet, assurez-vous toutefois que c'est la bonne pièce. En cas de doute, il est préférable de vous faire aider par un professionnel pour éviter les erreurs coûteuses et potentiellement dangereuses.

Comment remplacer soi-même son rétroviseur : astuces et conseils

Si vous avez décidé de remplacer votre rétroviseur endommagé vous-même, pensez à bien suivre certaines astuces et conseils pour éviter les erreurs coûteuses. Assurez-vous que la nouvelle pièce auto correspond à votre véhicule et au modèle spécifique du rétroviseur en question. Les fabricants produisent souvent des modèles différents selon le type de voiture.

Munissez-vous des outils nécessaires tels qu'un tournevis, une clé plate ou encore un marteau si nécessaire. On peut aussi avoir besoin d'une pince multiprise pour desserrer les fils électriques qui permettent le fonctionnement automatique du réglage électrique du miroir.

La première étape consiste généralement à retirer l'intérieur de la porte où se trouve le mécanisme du rétroviseur ainsi que ses fils électriques si ce dernier dispose d'un système de chauffage ou bien un système automatisé comme celui décrit précédemment avec le bouton intérieur qui permettait son ajustement depuis l'intérieur. Puis retirez aussi tout accessoire supplémentaire collé sur les bords extérieurs menant vers votre portière (par exemple : joint caoutchouc).

Après cela, vous pouvez procéder au démontage proprement dit de l'ancien rétroviseur en commençant par vérifier comment il était fixé sur votre voiture auparavant. Il y a deux types principaux : ceux maintenus via une patte fixée directement dans la carrosserie ; ceux maintenus avec un bloc situé derrière cette dernière.

Placez la nouvelle pièce auto et raccordez tous les fils électriques si nécessaire. N'oubliez pas de serrer les boulons avec précaution, ni trop fort ni pas assez pour éviter tout risque de mal-positionnement ou d'affaissement.

Attention : il est possible que le remplacement des rétroviseurs soit plus compliqué qu'il n'y paraît. Si vous ne vous sentez pas à l'aise avec cette tâche, il est préférable de faire appel à un professionnel qui pourra effectuer cette opération en toute sécurité et ainsi éviter tout risque sur la route.