Comment déclarer un accident à son assurance ?

Vous êtes victimes d’un accident ? La première chose à faire est de le déclarer à son assurance. Cela ressort d’une obligation pour l’assuré comme le stipule l’article L113-2 du Code des assurances. En effet, l’accident constitue un sinistre, que vous en soyez l’auteur ou non. Il active vos garanties souscrites. Ainsi, lorsque vous faites votre déclaration à votre assurance, vous bénéficiez d’une indemnisation. Si vous êtes dans le cas, découvrez dans cet article les différentes façons de déclarer un accident à son assurance.

Contacter votre assureur

Dès que se passe l’accident, la première démarche à suivre consiste à contacter l’assureur au plus vite. Pour le faire, vous avez le choix parmi une multitude de possibilités.

A découvrir également : C'est quoi une assurance au tiers voiture ?

Par téléphone

Il est possible de contacter son assureur par téléphone. C’est d’ailleurs le moyen le plus facile de le joindre pour limiter les déplacements. Si vous n’aviez pas enregistré son contact dans votre répertoire téléphonique, il suffit alors de vérifier sur le contrat. Un numéro y est toujours mis. Toutefois, vous pouvez aller sur le site de l’assureur pour y relever le numéro.

Par courrier

Une autre possibilité pour contacter votre assureur est d’envoyer un courrier. Si cela vous convient, il faudra joindre la lettre de déclaration de sinistre et aussi le constat à l’amiable. L’inconvénient avec méthode est qu’elle pourrait prendre du temps, ce qui ne vous arrange pas toujours.

A lire également : Quand passer à une assurance au tiers ?

Par mail

Certains assureurs ne trouvent aucun inconvénient à recevoir vos déclarations par mail. Si le vôtre en fait partie, vous pouvez opter pour cette méthode. N’hésitez pas aussi à déclarer l’accident à partir d’un formulaire en ligne.

Sur présentation physique

Le téléphone, le courrier et le mail ne constituent pas les seuls moyens pour entrer en contact avec l’assureur. Vous avez la liberté de vous rendre directement à l’agence pour faire votre déclaration. Pendant que vous y êtes, munissez-vous des documents nécessaires. Par ailleurs, il est déconseillé d’arranger la situation avec l’autre conducteur. Ce choix pourrait vous causer d’énormes ennuis à la longue. Alors, choisissez parmi les quatre méthodes évoquées ci-dessus.

Fournir les documents

À la déclaration à faire, vous devez joindre certains documents. Lorsqu’ils sont complets, l’assureur peut alors ouvrir le dossier et vous donner ensuite une suite favorable ou non à votre demande. Le premier document à fournir est la lettre de déclaration de sinistre. En effet, elle comporte plusieurs éléments qui permettent à l’assureur de mieux comprendre l’événement. Entre autres, on a l’heure et la date de l’accident, les circonstances et les éventuels dégâts. Outre la lettre, vous devez présenter le constat amiable.

D’autres éléments sont facultatifs. On a : les photos des véhicules concernées et les témoignages des personnes témoins de l’accident. N’hésitez pas à y ajouter si possible le rapport des forces de l’ordre.