Comment freiner un scooter 125 ?

Vous venez d’acquérir un scooter 125 et prévoyez une randonnée entre amis déjà ce weekend. Belle idée n’est-ce-pas ? Si vous êtes amateur, sachez qu’il est nécessaire de maîtriser le freinage de votre scooter. Savoir freiner vous permet en réalité de réduire les risques d’accidents.

Ainsi, vous êtes à l’abri des éventuelles chutes durant le parcours. Qu’il s’agisse d’une conduite sur sol sec ou mouillé, vous devez alors connaître les différentes techniques qui y sont liées. Découvrez alors dans cet article les différentes étapes à suivre pour bien freiner en 125.

A voir aussi : Comment immatriculer un 50 cm3 ?

Considérer la vitesse pour freiner

Pour freiner en scooter 125, vous devez tout d’abord considérer votre vitesse. À ce sujet, il est important de savoir qu’avant l’utilisation de vos freins, le temps de réaction est de 0,60 sec environ. Moins vous roulez, moins ce temps s’écourtera. Le temps à accuser dans ce cas sera proportionnel à l’allure à laquelle vous conduisez.

Avec une conduite de 48 km/h par exemple, 2,50 secondes sont requises avant l’arrêt. Toutefois, la distance à parcourir avant stabilisation sera de 20 m. Pour ce faire, il est primordial de considérer votre vitesse avant d’envisager un freinage. Cela va de votre propre sécurité et de celle des autres.

A voir aussi : Comment regarder Moto GP 2021 en streaming ?

Par ailleurs, vous bénéficierez d’un temps de freinage court lorsque votre scooter dispose d’un système antiblocage des roues. Cependant, il faut notifier que l’état de la chaussée peut déterminer la distance de freinage comme c’est le cas avec les routes glissantes.

Relâcher l’accélérateur

Après avoir considéré votre vitesse, vous devez ensuite relâcher l’accélérateur avant de freiner en scooter 125. Elle se situe à droite sur le guidon du scooter. Pour y arriver sans risquer une chute, il faudra la relâcher lentement. Pendant que vous le faites, vous constaterez que l’engin commencera à ralentir tout seul. Cela vous permettra de freiner en douce et de façon responsable.

Malgré l’avantage à relâcher avant de freiner en 125, de nombreux motards ne le respectent pourtant pas. Si vous le faites, sachez que vous exercez une forte pression sur les plaquettes de frein ainsi que sur la transmission. Cela pourrait très vite endommager le système de freinage et vous pousser à débourser de l’argent pour réparation.

Freiner en appuyant sur le frein arrière

Pour un meilleur freinage en 125, il est conseillé de se servir premièrement du frein arrière. Sa pédale est située devant votre pied droit, celui qui vous servira d’ailleurs à réaliser cette action.

En effet, l’usage du frein arrière vous permet de stabiliser le scooter. C’est après cela que vous pourrez utiliser le frein avant pour une stabilisation optimale. Au cas où vous utiliseriez uniquement le frein arrière, le scooter risque de déraper.

Ainsi, la distance de freinage sera conséquente. Aussi, pendant que vous freinez la roue avant, faites-le techniquement afin de ne pas bloquer les roues. Même avec le système ABS, il faudra un peu de prudence.