Comment calculer la cote d'un piston ?

Le piston est une composante rigide et circulaire du moteur d'une voiture. Il a pour rôle de comprimer le carburant et le gaz extérieur nécessaire à la combustion de votre moteur. Normalement, le piston n'est pas une pièce d'usure. Mais il peut y arriver que vous soyez contraint de la changer. Dans une situation pareille, vous devez calculer la cote du piston pour pouvoir bien choisir un nouveau.

Comment mesurer la taille de son piston ?

Pour mesurer la taille d'un piston, on utilise un palmer ou un micromètre. Ce dispositif est capable de mesurer une cote extérieur avec une précision de l'ordre du 100e de mm. Il est formé par un corps en demi-cercle. L'une des extrémités supporte une enclume fixe tandis que l'autre porte une douille cylindrique fixe, filetée et graduée en m. Sur cette dernière, vient se visser une briche mobile supporté par un tambour qui est aussi graduée. L'enclume et la broche sont des surfaces planes.

A lire en complément : Comment immatriculer un 50 cm3 ?

Ils sont rectifiés et rodés d'être rigoureusement parallèle. Pour mesurer la cote du Piston, vous devez commencer par le démonter. Ensuite, serrez-le entre l'enclume et la broche par rotation du tambour. Pour faciliter la lecture, il est conseillé d'immobiliser le palmer à l'aide d'un système de blocage. Pendant la lecture, vous devez porter votre attention sur le serrage de la pièce. En outre, sachez qu'il faut deux tours de vernis pour couvrir un millimètre. Par conséquent, il faut s'assurer de la position précède du tambour avant de relever la cote.

A voir aussi : Quelle 125 choisir en 2020 ?

Comment assurer l'entretien du piston ?

Après avoir changé votre piston, vous devez suivre quelques recommandations afin de ne pas les user trop rapidement. Tout d'abord, vous devez remplacer régulièrement l'huile moteur. Pour effectuer les remplacements, utilisés l'huile moteur que votre constructeur préconise. Pour assurer une longue durée de vie à vos pistons, vous devez aussi remplacer régulièrement le filtre à air. Ce qui permettra de limiter au maximum l'entrée de poussières dans la chambre de combustion.

En outre, éviter de trop faire surchauffer votre moteur. Sinon vous risquez d'endommager rapidement vos pistons. Pour cela, assurez le bon fonctionnement du ventilateur du refroidisseur et vérifier fréquemment le niveau de l'eau contenu dans le réservoir du radiateur. Sur des trajets de longue distance, adopter des pauses techniques pour permettre au moteur de votre véhicule de se reposer. Enfin, utiliser du carburant de bonne qualité. D'ailleurs, plus le caburant utilisé par votre moteur est bon, plus il répondra mieux et plus les composants du moteur seront en bonne santé.