The Fast and Furious (Tokyo Drift) : les voitures du film

Le film The Fast and Furious (Tokyo Drift) est adulé par de nombreuses personnes, car il permit d’amener la dérive à l’oral du public. Il a été lancé en 2001 avec un budget de 38 millions, et sa rentabilité s’élève à 206 millions de dollars au box-office mondial. C’est l’un des films les plus rentables de l’histoire du cinéma. En regardant cette série, s’il y a bien une chose qui marque les esprits, c’est la présence des voitures incroyable. Voici donc une sélection des voitures de ce film.

La Mona Lisa : 2001 Nissan Silvia S15 Spec-S

Très connue de la franchise The Fast and Furious (Tokyo Drift), la Mona Lisa n’a pas été montrée pendant longtemps à l’écran. Malgré cela, elle a connu un grand succès juste après le film. C’est une voiture au schéma de couleur unique et qui tend vers le style C-West. Grâce à cette série, cette voiture emblématique a connu un succès énorme de par le monde. L’acteur Han a même mentionné que la Mona Lisa S15 est sa voiture préférée juste avant de confier la clé à son associé Sean Boswell.

Lire également : Explorer les performances de la Nissan Silvia s15 : une analyse détaillée

Ce dernier était censé affronter dans une course de parking DK. Malheureusement, la voiture a été écrasée dans le parking souterrain malgré les multiples leçons de dérive précédant la course. Dans la suite du film The Fast and Furious (Tokyo Drift), Han meurt et Reiko retrouve la Mona-Lisa, mais dans un piteux état. Pendant ce temps, l’équipe de Han essaye de réparer la Ford Mustang Fastback 1967 dans la course face à Takashi.

La 2003 Nissan Fairlady Z (Z33) — DK

Drift King (DK) encore appelé Takashi a dévoilé pour la première fois la Nissan Fairlady z, modèle japonais de voiture Nissan 350z dans sa course face à la Mona Lisa où elle ressort vainqueur en détruisant la Mona Lisa. Dans une autre séquence de la série The Fast and Furious (Tokyo Drift), la voiture est aperçue lorsque DK a voulu affronter Sean en le menaçant de s’éloigner de Neela. En effet, Takashi a poursuivi Han pour des questions d’argent et Sean pour avoir volé Neela. Finalement, la voiture a été détruite lorsque DK poursuivait Sean sur le suicide Mountain afin de savoir celui qui restera à Tokyo.

A voir aussi : Voiture d'occasion à Bordeaux : une affaire à ne pas manquer !

La 1997 Mazda RX-7

Dans la série, il faut avouer que Han n’était pas à court d’argent lorsqu’il sélectionnait les voitures. Il a confirmé cela en choisissant la magnifique Mazda RX-7. Lors de l’affrontement entre DK et Han. DK s’enfuit dans cette même voiture dans le centre-ville de Tokyo où une course éclate. A un moment de la course, DK roule en arrière devant Han et par la même occasion tire le parebrise de la Mazda  RX-7. C’est au cours de cette scène que cette voiture part en fumée et provoque aussi la mort de Han.

La 1967 Ford Mustang Fastback

La Ford mustang fastback appartenait au père de Sean. Il a été retrouvé sur une base militaire et Sean a vu son père travaillé sur la voiture qui était dans un état de délabrement. Après le défi de DK pour faire une course, Sean songe à restaurer la voiture de son père, mais il finit par prendre le RB26 du S15 de Han. Une fois, la voiture prête, la course est lancée sur la montagne et DK et éjectée au bord de la falaise et s’écrase devant Sean.

La 2004 Mazda RX-8

La Mazda RX-8 est rarement apparue dans le film The Fast and Furious (Tokyo Drift), mais a été montrée dans l’une des principales scènes. Son rôle dans cette partie était magique et presque comme un rêve. En effet, Neela dans la voiture explique son amour pour la dérive. Elle confie son histoire avec la montagne à Sean. Cette voiture a été aussi aperçue vers la fin du film The Fast and Furious (Tokyo Drift). C’est la partie où Sean Boswell et Dominic Torretto se font face.

La 2006 Mitsubishi Lancer Évolution IX

Après l’annulation de la Mona Lisa pour sa course contre DK, Han a remis à Sean Boswell une nouvelle voiture qu’est la Mitsubishi Lancer Evolution IX. Cette voiture a été utile pour donner quelques leçons de dérive. Après une bonne maitrise, il a été le vainqueur de différentes courses réalisées. Dans le film, cette voiture a finalement été écrasée par Sean Boswell.

La 2002 Nissan Skyline GT-R R34 — le bolide de Sean Boswell

La Nissan Skyline GT-R R34 de 2002 est la voiture principale du personnage joué par Lucas Black, Sean Boswell. Cette voiture, que Sean a acquise à un prix très élevé auprès de Han, est une machine impressionnante qui lui permet de réaliser des dérapages extrêmement contrôlés. Elle était également utilisée pour échapper à la police japonaise lorsqu'il se mettait dans les ennuis.

La voiture n'a pas été facilement accessible et il a fallu faire divers efforts pour la mettre sur pieds. Les pièces ont été importées des États-Unis et d'autres pays afin de construire cette bête mécanique. Les caractéristiques comprennent un moteur puissant avec une suspension révisée ainsi qu'une carrosserie modifiée.

Dans le film, cette voiture attire l'attention dès son arrivée au Japon où elle suscite l'intérêt des amateurs de voitures rapides et sportives grâce à son apparence agressive et à sa capacité inouïe à glisser sur l'asphalte.

Au fil du temps, Sean peaufine ses compétences en matière de conduite jusqu'à devenir un maître dans l'utilisation efficace de la force brute qui anime le bolide ultime. La voiture finit toutefois par être détruite au cours d'une course contre DK lorsqu'elle percute violemment un mur.

Malgré cela, la Nissan Skyline GT-R R34 de 2002 restera toujours dans les annales comme étant une icône emblématique du cinquième opus de 'Fast and Furious'.

La 1966 Chevrolet Corvette Sting Ray — la voiture de Han Lue

La 1966 Chevrolet Corvette Sting Ray est également présente dans 'The Fast and the Furious: Tokyo Drift'. Cette voiture était la propriété de Han Lue, un personnage charismatique interprété par Sung Kang. La voiture sert de véritable bijou pour les yeux des fans d'automobiles.

Cette Corvette attire immédiatement l'attention grâce à son design élégant et intemporel qui remonte aux années 60. Elle est équipée d'un moteur V8 à injection électronique avec une puissance maximale atteignant les 425 chevaux.

Dans le film, Han la conduit en toute tranquillité et avec une grande finesse lorsqu'il prend Sean sous son aile pour lui enseigner comment conduire la voiture sur circuit. Il utilise ses compétences exceptionnelles au volant pour réaliser des virages impossibles sans même perdre un seul kilomètre-heure en vitesse.

Malheureusement, cette belle machine ne survit pas jusqu'à la fin du film, lorsqu'elle se fait percuter par une camionnette lors d'une course folle dans les rues animées de Tokyo. Sa disparition tragique laisse derrière elle un vide immense chez tous les passionnés automobiles ayant vu ce chef-d'œuvre rouler sur leurs écrans de cinéma.

Bien que sa durée à l'écran soit limitée, la 1966 Chevrolet Corvette Sting Ray reste toutefois l'une des voitures les plus mémorables et légendaires jamais apparues dans 'The Fast and the Furious'. Son allure impressionnante combinée à sa performance ultime font d'elle une pièce collector inestimable, désirée par tous les amateurs de voitures vintage.