L’importance du diagnostic automobile et tout ce que vous devez savoir à ce propos

Le diagnostic automobile ou diagnostic moteur permet de contrôler le fonctionnement d’une voiture via un système informatique appelé valise de diagnostic. En effet, il détecte les problèmes éventuels de votre véhicule et a la possibilité de les réparer si besoin.  C’est un outil important pour garantir l’état de santé de votre voiture. Le diagnostic automobile a plusieurs rôles cruciaux pour l’entretien de cette dernière. D’une part, il va indiquer les pannes et les problèmes possibles au niveau mécanique et électrique. Vous pourrez ainsi réagir avant que les anomalies ne se transforment en pannes. D’autre part, c’est une économie de temps et d’argent, puisqu’ il sera possible de corriger ou de modifier les anomalies rapidement et à moindres coûts. Concrètement, pourquoi le diagnostic automobile est important ? Les réponses dans cet article !

Les spécificités d’un diagnostic automobile

La réalisation d’un diagnostic automobile se fait en général par un mécanicien dans le but de détecter les éventuels dysfonctionnements de votre véhicule. À la différence d’un simple contrôle, le diagnostic se fait lorsque vous suspectez une panne pendant votre conduite. En effet, un contrôle est nécessaire lorsque vous souhaitez voyager ou autre, tandis que le diagnostic se fait quand vous remarquez des bruits ou des voyants qui s’allument.

A lire en complément : Comment réussir l’achat de votre nouvelle voiture ?

En ce qui concerne le fonctionnement, l’outil de diagnostic permet soit de voir les soucis avec votre véhicule, soit de la vérifier et la tester. En ce sens, les diagnostics automobiles fonctionnent sous plusieurs catégories.

Le diagnostic moteur règle en même temps les problèmes électriques et électroniques du véhicule. En ce sens, le garagiste va examiner les capteurs et les systèmes électriques de la batterie. Et grâce à la mise à jour du calculateur, plusieurs anomalies seront résolues.

A lire en complément : Comment procéder pour installer une nouvelle courroie de distribution ?

Par ailleurs, il est possible que le diagnostic de certaines pièces ne soit pas lié à des capteurs. Cela se produit quand les informations sont insuffisantes ou manquantes. Dans ce cas, il est crucial de contrôler manuellement les pièces concernées. De ce fait, ce diagnostic prendra plus de temps et nécessitera plus d’attention.

Concernant le diagnostic qui nécessite une valise de diagnostic auto, il s’agira de détecter l’ensemble des anomalies de la voiture.

Néanmoins, le type de diagnostic réalisé par votre mécanicien dépendra des alertes que vous avez identifiées pendant votre conduite.

Le fonctionnement d’une valise de diagnostic automobile

La valise de diagnostic auto est un boitier composé d’un écran noir et blanc, ou en couleur pour les modèles plus récents. Elle dispose d’un système de touches directionnelles (haut, bas, droite, gauche). Aussi, les générations récentes possèdent des fonctions plus poussées comme le Bluetooth et le Wifi.

La valise de diagnostic permet notamment d’analyser le calculateur. Ce dernier est un dispositif qui contrôle et enregistre tous les codes d’erreurs reliés au système de votre voiture. Ainsi, l’outil de diagnostic doit être connecté au calculateur à l’aide d’une prise standardisée (OBD) et d’un connecteur comportant 16 broches.

Dès lors, l’appareil va lire les répertoires du calculateur. Cette opération permettra d’extraire l’ensemble des données du véhicule, telles que les valeurs du capteur PMH ou celles du débitmètre.

La valise est également appelée lecteur de code de défaut. Elle comporte un logiciel auto pouvant appartenir à une marque de voiture unique ou peut, dans certains cas, être multimarque.

Il s’avère important de préciser que les garages proposant ce type de prestation doivent disposer d’une licence. La raison réside dans le fait qu’il s’agit d’un outil certifié et homologué. À noter également que les professionnels en question doivent souscrire un abonnement aux logiciels de diagnostic auto.

Dans certains cas, même si tous les voyants sont au vert, le capteur peut être défectueux. Toutefois, si c’est le calculateur qui est obsolète, le mécanicien ne pourra pas réaliser le diagnostic. Dans cette situation, il sera nécessaire de remplacer le calculateur.

Le moment idéal pour faire un diagnostic auto et son coût

En principe, il n’existe de pas de moment opportun pour effectuer un diagnostic automobile. En réalité, il s’agit d’une opération qui dépend majoritairement du conducteur. Si ce dernier détecte des problèmes ou des bruits anormaux sur sa voiture sans en identifier l’origine, il peut se rendre dans un garage. Les professionnels se chargeront alors de faire un diagnostic.

En ce qui concerne le prix de la prestation, il varie selon la durée de l’analyse. En moyenne, un mécanicien passant 1 à 3 heures sur votre véhicule exigera entre 50 et 150 euros.