5 étapes pour ouvrir son auto-école facilement

Le marché de l’auto-école est en pleine croissance en France. En effet, plus de 1,5 million de candidats passent l’examen chaque année. Ouvrir une auto-école fait partie de vos projets et vous vous demandez s’il existe des démarches permettant de faciliter sa réalisation ? Alors, nous vous listons ci-dessous les 5 étapes incontournables pour ouvrir son auto-école facilement.

La réalisation d’une étude de marché

Pour répondre à votre question comment ouvrir une auto-école, sachez que toute création d’auto-école doit être précédée d’une étude de marché. L’objectif en est de déterminer le potentiel commercial de l’endroit dans lequel vous envisagez de l’installer. Pour cela, l’analyse doit porter sur un certain nombre de points, comme le nombre d’auto-écoles présentes dans la commune, l’âge moyen des habitants, les besoins des habitants non satisfaits… Il convient également d’étudier la concurrence locale. Dans cette optique, il faut prendre en compte les cours à distance proposés par les auto-écoles en ligne. Ces dernières font partie des concurrentes indirectes des auto-écoles traditionnelles.

A découvrir également : Les dernières lois et réglementations sur la circulation automobile en France

La recherche d’un local pour ouvrir une auto-école

Le choix du local fait aussi partie des points essentiels à retenir quand vous envisagez d’ouvrir une auto-école. Il est conseillé de bien vérifier la tranche d’âge locale. Si vous envisagez de proposer le permis B, il est plus judicieux d’implanter votre auto-école dans un lieu où il y a des jeunes entre 18 et 25 ans. Dans ce cas de figure, l’idéal serait de choisir un centre-ville. Le fait de choisir un lieu à proximité des universités et des lycées constitue aussi la meilleure option pour l’ouverture d’une auto-école. Ce lien peut vous être utile pour un service de création de logo en ligne.

Young woman on a driving test with her instructor

A lire également : Les constructeurs automobiles incontournables et leurs modèles emblématiques

Le choix de la structure juridique

Le choix de la structure juridique ne se néglige pas lors de la création d’une auto-école. Sur ce point, un large choix s’offre à vous. Optez pour celle qui vous convient le mieux. Pour déterminer laquelle est la plus adaptée à votre situation, prenez en compte un certain nombre de paramètres, comme le montant du capital que vous envisagez d’utiliser, le nombre d’associés, le régime social choisi, le monde d’imposition…

La constitution des ressources matérielles et humaines pour ouvrir une auto-école

Avant que votre auto-école démarre, posez-vous la question : que faut-il pour ouvrir une auto-école ? Alors, assurez-vous que vous avez les moyens matériels et humains nécessaires. Lors de l’étude de marché, vous devez être en mesure de déterminer le nombre de véhicules dont vous avez besoin. Vous devez également fixer leur type, selon la catégorie de permis que vous proposez.

Pour vous procurer des voitures, autant de possibilités s’offrent à vous. Si vous avez un budget assez important, vous avez la possibilité d’acheter directement. Le souci est que rares sont les autoentrepreneurs qui parviennent à acheter toutes les voitures dont ils ont besoin pour leur auto-école. En effet, cela nécessite un financement plus élevé. Heureusement, une autre alternative existe : la location de voitures. Dans ce cas de figure, vous pouvez choisir la location avec option d’achat (LOA), le crédit-bail, la location de longue durée (LLD).

L’établissement d’un business plan

L’ouverture d’une auto-école peut nécessiter l’établissement d’un business plan. Celui-ci sert à présenter le projet et ses atouts. Le document contient également une partie financière dédiée à la prévision du potentiel de rentabilité et à la recherche de solutions de financement. Grâce au business plan, les investisseurs doivent être en mesure de déterminer si votre projet est viable ou non. Il vous aide ainsi à dénicher rapidement une solution de financement.